En 1958, trois jeunes architectes Louis-Joseph Papineau, Guy Gérin-Lajoie et Michel Le Blanc – s’associent pour fonder l’agence Papineau, Gérin-Lajoie, Le Blanc, architectes (PGL). Cette agence concevra certains des bâtiments les plus techniquement novateurs, visuellement mémorables et symboliquement chargés de l’architecture moderne du Québec

 

L’exposition Une architecture du Québec moderne 1958 – 1974 : Papineau, Gérin-Lajoie, Le Blanc remet à l’avant-plan l’œuvre de cette agence ayant contribué à la création d’une architecture nouvelle et originale par l’examen attentif de neuf projets exemplaires conçus entre 1958 et 1974. Bien connue des architectes, mais peu du public, cette agence imprégnée d’une discipline architecturale moderne a produit un corpus exceptionnel d’équipements publics qui se distinguent par leur innovation typologique, formelle et constructive. 

 

L’exposition vise en particulier à revisiter le parcours du concepteur principal, Louis-Joseph Papineau. Elle met de l’avant la pratique architecturale comme stratégie et comme processus de recherche, avec ses soubresauts et ses réussites, et permettra de présenter les projets les plus marquants de cette agence née à l’époque de la Révolution tranquille.

Une architecture du Québec moderne 1958

19 janvier au 18 février 2017 

📷 © CEUM

 

Commissaires  :

Réjean Legault, professeur à l’École de design, UQAM 

Carlo Carbone, professeur à l’École de design, UQAM 

Louis Martin, professeur au Département d’histoire de l’art, UQAM 

Commissaire délégué :

Georges Adamczyk, professeur et chercheur au Leap, École d’architecture de l’UdeM 

Soutien financier  :

Cette exposition a bénéficié de l’aide financière du Conseil des arts du Canada et de l’Ordre des architectes du Québec. La recherche pour ce projet a été rendue possible grâce au soutien du Laboratoire d’étude de l’architecture potentielle (Leap) de l’Université de Montréal, de l’Institut du patrimoine de l’UQAM, de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et du Centre Canadien d’Architecture.