Dans le cadre de sa programmation de l'automne 2021, le CEUM présente l’exposition 

PETER KRAUSZ  EKLEKTIKOS, UN SURVOL portant sur le travail de l'artiste Peter Krausz et commissariée par Karine Raynor. 

Avec ce survol qui s’étend sur une production de plusieurs décennies, il s’agit de reconnaitre les différents aspects de la pratique de l’artiste, ceux dont l’ampleur et la diversité ne sont pas d’emblée manifestes. Or il appert clairement que cette exploration de divers types d’images, de techniques, de sources tant visuelles que littéraires, est primordiale, et définit sa pratique.  

Le terme en Grecque ancien Eklektikos, signifiant « qui exerce un choix », s’applique autant à une méthode d’investigation qu’à appréhender la pratique de l’artiste. C’est également l'angle du commissariat et l’orientation de la mise en espace de l’exposition où un large éventail d’œuvres se juxtaposent les unes aux autres dans un esprit ludique, sans tenir compte de l’unité formelle habituelle et de l’ordre chronologique. La commissaire et l’artiste ont privilégié une présentation organique des travaux combinant plusieurs périodes, sujets et techniques. Une telle approche favorise un renouvellement continu du champ sémantique, dans lequel les œuvres anciennes et récentes jettent un éclairage nouveau, établissant des relations entre les diverses pratiques qui sont devenues parties intégrantes du processus créatif de Krausz. La juxtaposition d’images et matériaux différents dans la mise en espace de l’exposition érode la limite du cadre et permet aux œuvres de s‘imprégner des images et des genres qu’elles côtoient. Se tenir au centre de l’exposition, revient à être entouré d’une pratique artistique de la collecte, vouée à revisiter et à reconsidérer, à fouiller et à extraire les souvenirs et les récits des lieux et des êtres. 

Eklektikos_insta_1080x1080.jpg
 

Peter Krausz

Né en Roumanie, Peter Krausz s’établit en 1970 à Montréal où il y travaille depuis. Sa production artistique, vaste et diversifiée, inclut la peinture, le dessin, l’installation et la photographie. Depuis 1970, Krausz participe à de nombreuses expositions individuelles et de groupe à Montréal, au Québec, au Canada, aux États-Unis et en Europe. Ses œuvres se retrouvent dans des collections privées et publiques, dont la collection du Musée des Beaux-Arts de Montréal, le Musée National des Beaux-Arts du Québec, le Musée d’Art contemporain de Montréal, le Jewish Museum de New York. Il est le récipiendaire de bourses du Conseil des Arts du Canada et du ministère de la Culture du Québec et a réalisé plusieurs projets d’intégration de l’art à l’architecture. Durant les années 80, il a été conservateur et directeur de la galerie d’art du Centre Saidye Bronfman, ainsi que professeur à l’Université Concordia. Depuis 1991, il enseigne les arts plastiques à l’Université de Montréal où il est maintenant professeur titulaire au département d’histoire de l’art et études cinématographiques. 

 

La commissaire

Karine Raynor

Historienne de l’art et muséologue, Karine Raynor travaille dans le milieu de la culture depuis deux décennies. Née à Montréal, elle a obtenu la Maîtrise en muséologie à l’Université de Montréal en 2003. Entre 2011 et 2017, elle a été Directrice associée et conservatrice du Centre d’exposition RBC du Centre universitaire de santé McGill où elle a développé et rendu accessible la collection d’œuvres d’art et d’instruments scientifiques des hôpitaux du CUSM, elle a organisé et supervisé le programme d’intégration de l’art à l’architecture sur le site Glen. Karine Raynor complète actuellement un doctorat en histoire de l’art à l’Université Rice à Houston. Intéressée par les mouvements d’avant-garde et les pratiques artistiques au croisement du politique, sa thèse doctorale porte sur le mouvement dada. 

Parallèlement à l'exposition, la publication Peter Krausz  Eklektikos, un survol a été réalisée. Ce catalogue contient les textes approfondis de la commissaire et de René Viau, critique d'art et journaliste culturel, au sujet de la pratique de Krausz et l’importance de l’éclectisme dans son œuvre. La version imprimée sera disponible dans la salle d'exposition ainsi que la version en PDF dynamique sur le site Internet du Centre d'exposition de l'Université de Montréal. 

Auteur invité

René Viau est l’auteur de 1500 essais parus dans la presse quotidienne française et québécoise, et dans des périodiques autant grand public que spécialisés. Comme commissaire, il a réalisé des expositions en France et au Québec parmi lesquelles Marcelle Ferron Méfie-toi du blanc et Fernand Leduc – Les étés/pastels et acryliques. Il est aussi l’auteur d’essais de catalogues d’exposition dont ‘Des québécois à Paris’ dans L’Art en Guerre (France 1937-1947) De Dubuffet à Picasso pour le Musée d’art moderne de la Ville de Paris. Auteur de plusieurs monographies sur des artistes québécois, Viau travaille actuellement sur un projet de livre portant sur Jean Paul Riopelle. 

Dan Popa

Sporadikos est présenté dans le hall du Centre d'exposition. Découvrez le travail du réalisateur Dan Popa.

Site internet