Maurice G. Cullen 

(n/d, St-John - n/d, Chambly)

Maurice G. Cullen est un peintre canadien. Il a étudié à Montréal auprès de l’abbé Chabert à l’Institut national des beaux-arts et des sciences et auprès du sculpteur Louis-Philippe Hébert. En 1889, il s’installe à Paris pour étudier la peinture auprès de Jean-Léon Gérôme et Elie Delaunay à l’École des beaux-arts. En France, l’artiste apprend la peinture académique française traditionnelle, mais y découvre l’impressionnisme et l’école de Barbizon. Au cours de sa vie, il réalise de nombreux voyages en Europe et en Afrique qui influencent son travail. Ses représentations du paysage canadien respectent la géographie, la lumière et la couleur locale. Cullen compose ses paysages à l’huile et au pastel conformément à la tradition européenne et canadienne. Son emploi d’une palette lumineuse influencée par l’impressionnisme marque la prochaine génération d’artistes canadiens, surtout le Groupe des Sept. Ses paysages hivernaux sont tout particulièrement admirés. Il expose à Paris et avec plusieurs organisations artistiques canadiennes.

Oeuvre(s):

  • Coucher de soleil, Québec (1900), huile, 30.3 x 38 cm 

  • Sans titre (Paysage : reflet sur l'eau) (1895), huile, 38.1 x 58.42 cm