Le Centre d’exposition de l’Université de Montréal présente l’exposition Les mondes réalisée et mise en circulation par l’organisme les Impatients.

 

À découvrir, aussi, la mise en espace de Portraits, une exposition présentée jusqu’ici exclusivement sur le site web des Impatients, ainsi que les enregistrements créés par les Impatiences musicales.

Collaborateur de longue date aux Impatients, Pierre Bellemare présente à son groupe le travail de l’artiste Nick Cave, qui crée des sculptures sonores animées lors de performances publiques. Ces sculptures, appelées Soundsuits, peuvent être portées, tel un costume, cachant ainsi l’origine ethnique, la classe sociale et le genre de la personne qui le revêt. La préoccupation de Cave est d’amener les spectateurs à regarder les choses sous un autre angle, à atteindre un état de rêve qui annihile tous préjugés.

Cette thématique touche et inspire au plus haut point l'organisme les Impatients venant en aide aux personnes atteintes de problèmes de santé mentale. Inspirés par le travail de Cave, les Impatients entament, en 2012, un travail minutieux qui s’échelonnera sur une année et demie. Débutant tous avec la même base en toile de jute,  les membres du groupe ont créé leur propre « personnage », par accumulation, tissage et collage de matériaux divers.

14 octobre au 14 novembre 2015

Cycle de conférences : Au croisement des mondes

Parallèlement à la présentation de l’exposition issue du travail des Impatients, nous souhaitons créer un lieu et un moment où divers intervenants et chercheurs peuvent dialoguer en présentant leur travail, réalité ou recherche. Ces événements ont pour intention de créer des ponts entre les disciplines et pratiques présentes au sein de l’Université de Montréal, mais également entre le milieu universitaire, professionnel et les cliniciens gravitant autour des gens vivant avec des problèmes de santé mentale.


Nous souhaitons réfléchir sur les diverses facettes que présente la relation entre une production créative (artistique ou musicale) et le contexte thérapeutique. Cette production - catégorisée comme art brut, art marginal, art naïf - est entrée récemment dans les collections muséales alors qu’auparavant elle cohabitait avec le thérapeute ou le médecin. Ces collections, présentes en Europe, aux États-Unis et au Québec, donnent lieu à des problématiques au sujet de leur nature, leur classification, leur collectionnement, leur analyse et leur réception.

Profitant du bassin d’expertises diverses se trouvant au sein de l’Université de Montréal, ces rencontres permettront l’examen de diverses perspectives, allant de l’angle historique, de l’analyse du travail artistique, de la recherche ou de la pratique clinique. Dans le but ultime de diffuser et rejoindre un public s’intéressant à la production issue de l’art thérapie, mais aussi aux questions qui la sous-tendent.

Ce cycle de conférences à vocation interdisciplinaire prendra la forme de présentations de 20 minutes chacune suivies d’une période de question de 10 minutes. Ces rencontres ont eu lieu le 28 octobre, le 5 et le 13 novembre 2015 au Centre d’exposition de l’Université de Montréal.

centre_dexpo_2noir (1).png

2940, ch. Côte-Ste-Catherine,

Pavillon de la Faculté de l’aménagement,

salle 0056, 

Montréal (Québec) H3T 1B9

CANADA

(514) 343-6111 Poste : 3548

(514) 343-6111 Poste : 1215

timbre_accueil_don.jpg

Restez informé.e.s, inscrivez-vous

à notre INFOLETTRE !  

Soyez au courant de tout, inscrivez-vous ici !

logo-udem_edited_edited.png
logo-bibli-udem_edited.png
  • Facebook
  • Instagram
  • Noir LinkedIn Icône
  • Twitter

© Centre d'exposition de l'Université de Montréal, 2020. Tous droits réservés.