Jean McEwen

(1923, Montréal -1999, Montréal)

Jean McEwen est un peintre québécois. D'abord influencé par l'impressionnisme, il subit l'influence de Paul-Émile Borduas qui le pousse à se rendre à Paris où il s'imprègne des plus récentes tendances de la peinture d'avant-garde. De retour à Montréal, il est sensible à l'expressionnisme abstrait de Jackson Pollock, Mark Rothko et, surtout, à l'art de Jean-Paul Riopelle. Il aborde la peinture non figurative en adhérant à l'abstraction lyrique. Sa signature originale offre des compositions symétriques et hiératiques aux multiples couches opaques et translucides, presque toujours appliquées avec les doigts, que le peintre voue à la sensualité de la couleur, de la lumière et du geste. Ses tableaux exploitent la verticalité et une sensation de profondeur où la lumière est captée sous un glacis minéral rappelant des vitraux. Son travail est exposé en Amérique du Nord et en Europe, dont au Musée des beaux-arts de Montréal.

Oeuvre(s):

  • La Grande verticale (1960), huile, 192.2 x 152.2 cm 

  • Sans titre (1989) aquarelle, 61 x 46 cm