Faire place. Une brève histoire des arts plastiques de l'Université de Montréal est une exposition de recherche qui examine de manière critique les différentes modalités de présence et d'absence de la création en arts visuels au sein de l’Université de Montréal. Cette dernière a été organisée par Flavie Boucher et Daniel Fiset, tous deux anciens étudiants d'histoire de l'art à l'Université de Montréal qui agissent en tant que commissaires de l'exposition. 

Faire place prendra comme cas d’étude central l’occupation du pavillon Mont-Royal (265, avenue du Mont-Royal Ouest) par des professeurs et étudiants en arts plastiques du milieu des années 1970 jusqu’au début des années 2000, alors que l’Université de Montréal décide de la fermeture des cours en arts plastiques et de la vente du pavillon. 

 

L’exposition tire profit de la Collection d’œuvres d’art de l’Université de Montréal, qui porte les traces du passage des professeurs, chargés de cours et étudiants en ces lieux. Ces œuvres sont mises en dialogue avec des documents et artéfacts empruntés à différentes archives institutionnelles et privées. S’y ajoutent des œuvres créées ou empruntées spécialement pour l’occasion, qui témoignent de l’importance du pavillon et de l’enseignement à l’Université pour le cheminement personnel et professionnel des artistes qui l’ont fréquenté. 

 

Faire place reflète les préoccupations esthétiques et théoriques d’une époque, révèle certaines des tendances importantes de l’art contemporain au Québec : interventions des artistes dans la sphère publique, démarches informées par l’art conceptuel, emprunts visuels et clins d’œil à l’histoire de l’art, pratiques in situ, performatives, installatives, photographiques ou vidéographiques. 

Cette exposition souhaite réactiver la mémoire d’un épisode important, mais souvent oublié de l’histoire de l’Université de Montréal. À bien des égards, l’enseignement des arts plastiques à l’Université présentait une formule novatrice d’alliage entre formation théorique et acte créatif, basée sur la recherche et l’exploration pluridisciplinaire, dont l’impact se fait encore sentir sur les pratiques actuelles.

28 septembre au 16 décembre 2017

📷 © CEUM

Les Commissaires :

 

Diplômée en muséologie, Flavie Boucher poursuis des études doctorales en histoire de l’art à l’Université de Montréal. Ses recherches portent sur l’art populaire, marginal et indiscipliné du Québec. Flavie Boucher s’intéresse particulièrement à la collection de l’organisme Les Impatients à Montréal, où elle a œuvré près de 10 ans à titre de chargée de projets, responsable des expositions, de la collection et des communications. Flavie Boucher mène depuis quelques années des projets à titre de commissaire indépendante, notamment pour l’exposition Mythologies, qui sera présentée dans le cadre du festival Art et déchirure à Rouen en France (novembre 2017) et L’art des autres (Curiosités) qui a été présentée à la Maison Beaudry (Maison de la Culture de Pointe-aux-Trembles) à l’été 2015. 

 

Daniel Fiset est historien de l'art et éducateur. Il a terminé un doctorat en histoire de l'art à l'Université de Montréal sous la direction de Suzanne Paquet. Le sujet de sa thèse porte sur les liens entre les pratiques amateures et artistiques en photographie actuelle. Parmi ses projets récents, notons Ève Cadieux. Toutes ces choses., un commissariat en collaboration avec Milly-Alexandra Déry pour le Centre d'exposition de l'Université de Montréal à l'été 2017. Depuis 2011, il est membre de DHC/ART Éducation, où il contribue à la programmation publique et éducative de la fondation. 

centre_dexpo_2noir (1).png

2940, ch. Côte-Ste-Catherine,

Pavillon de la Faculté de l’aménagement,

salle 0056, 

Montréal (Québec) H3T 1B9

CANADA

(514) 343-6111 Poste : 3548

(514) 343-6111 Poste : 1215

timbre_accueil_don.jpg

Restez informé.e.s, inscrivez-vous

à notre INFOLETTRE !  

Soyez au courant de tout, inscrivez-vous ici !

logo-udem_edited_edited.png
logo-bibli-udem_edited.png
  • Facebook
  • Instagram
  • Noir LinkedIn Icône
  • Twitter

© Centre d'exposition de l'Université de Montréal, 2020. Tous droits réservés.