Réunissant, sur une période de plus de trente ans, des séries photographiques, des assemblages sculpturaux et des projections vidéographiques, l’exposition Alain Laframboise : Le sens du quotidien constitue un véritable itinéraire de vie artistique. Tel un voyage temporel, elle présente des visions domestiquées de notre quotidien qui, ne se donnant qu’à la volée du temps et des heures qui défilent, focalisent sur l’ordre des choses qui perpétuellement nous échappe.

Constituant un survol exhaustif de l’œuvre de Laframboise, l’exposition porte un regard particulier sur un univers d’objets-témoins d’une certaine culture populaire : des photographies, scénographiant de magnifiques scènes de genre, accentuent notre présence aux choses.

 

Des assemblages sculpturaux, s’apparentant à des cabinets de curiosités, composés d’objets collectionnés au gré de flâneries aux puces, invitent, dans leur rapprochement, à redéfinir la symbolique des éléments qui les composent.

 

Et, des images filmées, mettant en scène des poupées et des figurines pivotant sur elles-mêmes, métaphorisent l’éternel recommencement de la vie journalière tout comme elles communiquent un sentiment de familiarité au travers d’une prise de conscience des qualités esthétiques que renferment les objets de la vie courante.  

5 mai au 27 septembre 2015

L'artiste

Alain Laframbroise est né à Saint-Benoît-des-Deux-Montagnes en 1947. Il est titulaire d’une maîtrise en histoire de l’art de l’Université de Montréal (1974) et d’un doctorat en philosophie et esthétique des formes de l’Université de Paris X-Nanterre (1980). Spécialiste de l'art de la Renaissance, il a enseigné l'histoire et la théorie de l'art à l'Université de Montréal de 1976 à 2008. Il a cofondé et codirigé les éditions et la revue TROIS de 1985 à 1996 et publié plusieurs textes consacrés à l'art contemporain à titre de critique d’art et de commissaire. Artiste, il a exposé, à partir de 1983, des œuvres revisitant, depuis Poussin jusqu’à Duchamp, en passant par Cornell, les dispositifs de la représentation : d'abord sous forme de «boîtes» aux techniques mixtes pour ensuite emprunter surtout au médium photographique dans le cadre d’expositions individuelles et collectives tant au Canada qu’en Europe. Enfin, mentionnons que ses œuvres figurent dans plusieurs collections publiques et privées. Il est représenté par la Galerie Graff à Montréal.

Le commissaire

Historien d’art de formation académique, Karl-Gilbert Murray est titulaire d’un baccalauréat (1997) et d’une maîtrise de l’Université du Québec à Montréal (1999). Critique d’art, il a collaboré à plusieurs revues spécialisées  et, à titre d’auteur, rédigé de nombreux catalogues d’exposition et opuscules. Commissaire indépendant, il a, entre autres, réalisé les expositions : Georges Delerue…une vie (2000); Battre le «  faire »  au féminin : Louise Prescott, Christine Palmiéri et Renée Chevalier (2002); Le Corps gay (2002-2006); Passé/Présent : L’objet d’art sans frontière (2005); Attila Richard Lukacs, De l’obscurité/Inside Darkness (2008); Evergon, Jeux de la passion/Passion Plays (2009); Ed Pien, Déliaison/Unbinding (2011); Jim Verburg, Séquence/Still (2012); Sentier Art3 : Joachim Jacob, Ed Pien et Frédéric Saïa (2012); Ed Pien : Papier peint/WallPaper (2013); Johannes Zits : Monticules de neige/Snow Mounds (2013); Alain Laframboise : Le sens du quotidien (2014) et Sentier Art3 2014: Michael Belmore, Hannah Claus et Bonnie Devine (2014).

centre_dexpo_2noir (1).png

2940, ch. Côte-Ste-Catherine,

Pavillon de la Faculté de l’aménagement,

salle 0056, 

Montréal (Québec) H3T 1B9

CANADA

(514) 343-6111 Poste : 3548

(514) 343-6111 Poste : 1215

timbre_accueil_don.jpg

Restez informé.e.s, inscrivez-vous

à notre INFOLETTRE !  

Soyez au courant de tout, inscrivez-vous ici !

logo-udem_edited_edited.png
logo-bibli-udem_edited.png
  • Facebook
  • Instagram
  • Noir LinkedIn Icône
  • Twitter

© Centre d'exposition de l'Université de Montréal, 2020. Tous droits réservés.